loading..

hmmmm..

Your browser seems to be quite old. Please consider updating your browser to enjoy this site.

foire aux questions

Oups, nous n'avons pas de réponse à cela!

Vous pouvez envoyer un mail à: france@tonyschocolonely.com. contacter

les questions (très) fréquemment posées

Pourquoi vos tablettes sont-elles divisées de manière inégale?

Pour nous, il n'est pas logique que les tablettes de chocolat soient divisées en morceaux de taille égale alors qu'il y a tellement d'inégalités dans l'industrie du chocolat! Les morceaux de taille inégale de nos tablettes de 180g sont une façon agréable de rappeler à nos amateurs de chocolat que les profits dans l'industrie du chocolat sont injustement redistribués.

Et au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, la partie inférieure de nos barres représente l'Équateur. Les morceaux supérieurs représentent le golfe de Guinée. De gauche à droite, vous pouvez retrouver la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Togo et le Bénin (c'est politiquement et terriblement incorrect, nous le savons, mais nous avons dû les combiner pour laisser assez de place pour une noisette), le Nigeria et une partie du Cameroun.

Qui est Tony??

«Tony's » vient du nom du journaliste Teun van de Keuken. De 2002 à 2007, il a enquêté sur l'esclavage dans l'industrie du chocolat pour le «Keuringsdienst van Waarde» («Service d'inspection de la qualité», une émission de télévision néerlandaise qui présente un journalisme d'investigation critique). Il a découvert que les agriculteurs de cacao en Afrique de l'Ouest et leurs enfants travaillaient en réalité comme esclaves. Il a essayé d'en discuter avec plusieurs entreprises de chocolat. Quand elles ont refusé, Teun a décidé de faire ses propres tablettes de chocolat sans esclavage. Il se sentait tellement seul dans sa lutte contre l'esclavage dans l'industrie du chocolat qu'il a décidé d'appeler son entreprise «Tony's Chocolonely».

générale

Pourquoi avez-vous changé «en route vers 100% sans esclavage » vers «ensemble...»?

Notre vision est d'établir une industrie 100% sans esclavage. Pas uniquement pour notre chocolat, mais pour tout le chocolat au niveau mondial. Cela fait 11 ans que nous nous sommes lancés dans l'aventure du chocolat sans esclavage. Nous avons été soutenus, encouragés, mis à l'épreuve et consommés. L'un des éléments principaux que nous avons appris en cours de route, c'est à quel point il est difficile de changer une industrie. Après 11 ans, nous n'y sommes pas encore parvenus. Notre chocolat n'est toujours pas 100% sans esclavage et le chocolat sans esclavage est loin d'être la norme. Nous ne pouvons pas y arriver seuls. Donc, à ce stade, nous soulignons également la nécessité de mobiliser une multitude de sympathisants prêts à nous rejoindre. Nous recherchons activement des partenaires qui appliquent notre modèle. Nous pouvons faire du chocolat sans esclavage par nous-mêmes, mais ensemble, nous pouvons rendre tous les chocolats 100% sans esclavage.

Pourquoi votre chocolat est-il Fairtrade?

Quand Tony's a commencé, Max Havelaar (Fairtrade Pays-Bas) était la seule organisation qui cherchait à promouvoir le commerce équitable et de meilleures conditions de vie pour les agriculteurs de cacao. Pour bénéficier de la certification Fairtrade, les conditions de production doivent respecter certaines normes sociales et environnementales minimales. En outre, le système de certification Fairtrade est le plus aligné sur notre mission, car il garantit un prix minimum et repose sur une collaboration avec des coopératives. Ceci dit, pour nous, la certification n'est qu'un point de départ: c'est la première étape vers une chaîne d'approvisionnement équitable. Mais nous croyons qu'il est possible d'en faire plus. C'est dans cette optique que nous avons développé nos 5 principes de coopération.

Qu'en est-il de tous les autres systèmes de certification?

Il y a toutes sortes d'étiquettes sur les emballages de chocolat. C'est parce qu'il existe plusieurs systèmes de certification qui fonctionnent sous des noms différents. Il y a Fairtrade, UTZ Certified et Rainforest Alliance. Tous les trois fonctionnent plus ou moins de la même manière. Aucun d'eux n'autorise le travail illégal des enfants et tous insistent sur des pratiques agricoles respectueuses de l'environnement. Ils diffèrent principalement en termes de vision et d'histoire. Fairtrade pense que les agriculteurs sont plus forts lorsqu'ils unissent leurs forces. Les agriculteurs Fairtrade doivent donc s'associer dans une coopérative, qui reçoit une prime fixe en plus du prix à la production, car Fairtrade garantit un bon prix. Rainforest Alliance travaille avec des agriculteurs indépendants et met davantage l'accent sur la préservation de l'environnement. UTZ travaille également avec des agriculteurs indépendants et se concentre plus spécifiquement sur la professionnalisation de ces derniers, ainsi que l'augmentation de la productivité. Pourtant, malgré ces différentes approches, les exigences de certification sont très similaires. Les trois systèmes touchent aux facteurs sociaux (y compris le travail des enfants et le travail forcé), ainsi qu'au développement économique et environnemental. En ce qui nous concerne, la certification est simplement un point de départ. Nous croyons qu'il est nécessaire d'en faire beaucoup plus pour créer une chaîne d'approvisionnement équitable. C'est pour cela que nous avons développé nos 5 principes de coopération.

Est-ce que vous pensez également à l'environnement?

Évidemment! Nous attendons des agriculteurs qu'ils traitent l'environnement avec respect. Et nous encourageons activement les agriculteurs qui fournissent nos fèves à mettre en œuvre des méthodes de production plus respectueuses de l'environnement. Les coopératives avec lesquelles nous travaillons reçoivent une formation adéquate. Cela permet de minimiser l'utilisation de pesticides et garantit une utilisation appropriée et économique des engrais chimiques. La déforestation est strictement interdite. Le changement climatique est un problème de plus en plus important pour Tony's, particulièrement parce que les agriculteurs de cacao sont directement touchés. La sécheresse et la chaleur extrême augmentent la probabilité de mauvaises récoltes et affectent la qualité des fèves de cacao. Pourtant, c'est une tendance prévue en hausse. À l'heure actuelle, nous compensons nos émissions grâce à Justdiggit. Nous allons également prendre des mesures pour réduire nos émissions au cours des prochaines années. En fin de compte, nous voulons nous assurer que chaque fois qu'une personne mange une tablette de Tony's, elle apporte une contribution positive à l'environnement.

En 2012, nous avons également changé les emballages de nos tablettes. Nous utilisons maintenant du papier non couché, recyclé et certifié FSC. Quoi?! Croyez-nous, c'est mieux pour l'environnement. Cela signifie que les emballages de nos tablettes ne sont pas recouverts de porcelaine ou de kaolin. Le papier est fabriqué à partir d'un mélange de papier recyclé et certifié FSC. Ainsi, l'emballage de votre tablette a peut-être servi auparavant d'étiquette sur un pot de beurre de cacahuètes ou une boîte de vermicelles en chocolat! FSC est l'abréviation de Forest Stewardship Council (Conseil pour une gestion forestière responsable). Impressionnant, n'est-ce pas? C'est bien le cas! Cela signifie que le papier provient de forêts gérées de manière durable. Le papier que nous utilisons contient autant de matériaux recyclés que possible, et nous l'avons également rendu aussi mince que possible.

Pourquoi vos tablettes sont-elles divisées de manière inégale?

Pour nous, il n'est pas logique que les tablettes de chocolat soient divisées en morceaux de taille égale alors qu'il y a tellement d'inégalités dans l'industrie du chocolat! Les morceaux de taille inégale de nos tablettes de 180g sont une façon agréable de rappeler à nos amateurs de chocolat que les profits dans l'industrie du chocolat sont injustement redistribués.

Et au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, la partie inférieure de nos barres représente l'Équateur. Les morceaux supérieurs représentent le golfe de Guinée. De gauche à droite, vous pouvez retrouver la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Togo et le Bénin (c'est politiquement et terriblement incorrect, nous le savons, mais nous avons dû les combiner pour laisser assez de place pour une noisette), le Nigeria et une partie du Cameroun.

histoire

Comment est que la marque Tony's est né?

Il y a onze ans, alors qu'il enquêtait sur l'esclavage dans la chaîne d'approvisionnement du cacao pour « Keuringsdienst van Waarde » («Service d'inspection de la qualité», un programme de télévision néerlandais qui présente un journalisme d'investigation critique), le journaliste Teun van de Keuken est choqué de découvrir qu'une grande partie du chocolat vendu dans les supermarchés est fabriquée par des personnes qui travaillent comme esclaves. Et cela inclut souvent les enfants. Il trouve cela totalement inacceptable. Quand il essaie de discuter de la situation avec les fabricants de chocolat, beaucoup refusent. Alors il décide d'agir. Les premières tablettes Tony's Chocolonely Fairtrade sortent de la ligne de production en novembre 2005. En 2006, Teun enregistre son entreprise auprès de la Chambre de Commerce et Tony's Chocolonely se lance dans sa mission, qui vise à éliminer l'esclavage de l'industrie du chocolat.

/
jouer!

Qui est Tony??

«Tony's » vient du nom du journaliste Teun van de Keuken. De 2002 à 2007, il a enquêté sur l'esclavage dans l'industrie du chocolat pour le «Keuringsdienst van Waarde» («Service d'inspection de la qualité», une émission de télévision néerlandaise qui présente un journalisme d'investigation critique). Il a découvert que les agriculteurs de cacao en Afrique de l'Ouest et leurs enfants travaillaient en réalité comme esclaves. Il a essayé d'en discuter avec plusieurs entreprises de chocolat. Quand elles ont refusé, Teun a décidé de faire ses propres tablettes de chocolat sans esclavage. Il se sentait tellement seul dans sa lutte contre l'esclavage dans l'industrie du chocolat qu'il a décidé d'appeler son entreprise «Tony's Chocolonely».

ingrédients

D'où provient votre cacao?

En 2012, nous avons commencé à acheter notre masse de cacao directement auprès des agriculteurs de cacao d'Afrique de l'Ouest. Nous travaillons jusqu'à présent avec 6 coopératives de cacao: 2 au Ghana (ABOCFA et Suhum Union) et 4 en Côte d'Ivoire (Kapatchiva, ECAM, ECOJAD et SOCOOPACDI). Toutes ces coopératives bénéficient de nos 5 principes de coopérationNotre relation à long terme avec ces coopératives signifie que nous les connaissons bien et que nous pouvons les aider dans leur gestion (financière). Les agriculteurs savent qu'ils peuvent nous vendre leur cacao à un bon prix dans un avenir prévisible afin d'investir dans leurs plantations et maximiser leurs récoltes. Et vous pouvez avoir la certitude que nos tablettes auront toujours un aussi bon goût.

Est-ce que votre chocolat est également bio?

Nous achetons une partie de nos fèves chez ABOCFA au Ghana, qui est la première coopérative biologique certifiée en Afrique de l'Ouest. Mais nous savons que l'agriculture biologique n'offre pas nécessairement de meilleurs revenus aux producteurs d'Afrique de l'Ouest. L'agriculture biologique implique un certain savoir-faire. Pour la maîtriser, les agriculteurs doivent être des professionnels. Ils doivent avoir des connaissances approfondies et ils doivent aussi pouvoir investir dans leurs fermes. C'est loin d'être la réalité pour la plupart des agriculteurs de cacao. Nous soutenons plusieurs initiatives biologiques, comme ABOCFA, mais malheureusement, il semble que l'agriculture biologique ne garantit pas un impact social positif. Donc, pour le moment, nous ne cherchons pas à rendre biologique l'entièreté de notre chaîne d'approvisionnement. C'est pourquoi on ne mentionne pas le mot «bio» sur nos emballages. Pour nous, c'est l'impact social qui prime. En même temps, nous faisons tout notre possible pour protéger l'environnement.

Avez-vous une tablette sans sucre ou une tablette avec un substitut de sucre?

À l'heure actuelle, nous ne prévoyons pas de fabriquer une tablette Tony's sans sucre ou d'en produire une avec un substitut de sucre. Notre mission est de produire un chocolat 100% sans esclavage. Pour y parvenir, nous devons fabriquer du chocolat éthique exceptionnel afin d'aider les agriculteurs de cacao à se créer un meilleur avenir et inspirer d'autres chocolatiers à suivre notre exemple. En d'autres termes, nous voulons changer l'industrie du chocolat traditionnelle. Les tablettes sans sucre sont encore un produit de niche. Leur fabrication n'aidera pas les agriculteurs de cacao. Mais ce ne sera peut-être pas toujours le cas. Nous faisons de notre mieux pour avoir toujours une longueur d'avance.

my shopping bag

subtotal excl. VAT 00,00
shipping costs excl. VAT 00,00
ordered before 12:00, delivered within 5 working days
discount 00,00
total excl. VAT 00,00
total VAT 00,00
total incl. VAT 00,00

You don't have any products in your shopping bag, click the chocoshop button to get started.